Personnes

Connectez vous pour rechercher des personnes

Livres

Aucun livre trouvé pour votre recherche.

Signaler ce commentaire

Partagez un lien vers votre étagère avec vos amis

Nous pouvons envoyer un email à vos amis avec un lien vers votre étagère partagée.   Il vous suffit de saisir l'email du destinataire et de cliquer sur Envoyer.

Suggérer ce livre à vos amis

Sélectionner à qui vous allez suggérer ce livre :

Aucun ami sélectionné

Première personne du singulier

  • Éditeur : Belfond
  • Langue : Français
  • ISBN13 : 9782714495471
84  vues

Réactions

C'était génial
0
C'était drôle
0
C'était surprenant
0
C'était triste
0
C'était ennuyeux
0
C'était décevant
0
C'était enrichissant, ce roman m'a instruit
0
C'était intrigant
0
C'était effrayant
0

Réactions

C'était génial

Génial

C'était génial
C'était drôle

Drôle

C'était drôle
C'était surprenant

Surprenant

C'était surprenant
C'était triste

Triste

C'était triste
C'était ennuyeux

Ennuyeux

C'était ennuyeux
C'était décevant

Déçu

C'était décevant
C'était enrichissant, ce roman m'a instruit

Enrichissant

C'était enrichissant, ce roman m'a instruit
C'était intrigant

Intrigant

C'était intrigant
C'était effrayant

Effrayant

C'était effrayant

Note

public3.0(2 notes)

Étagères

Emprunt/Prêt

Résumé

"Après le succès de Des hommes sans femmes, Murakami renoue avec la forme courte. Composé de huit nouvelles inédites, écrites, comme son titre l'indique, à la première personne du singulier, un recueil troublant, empreint d'une profonde nostalgie, une sorte d'autobiographie déguisée dont nous ferait cadeau le maître des lettres japonaises. Un homme se souvient De la femme qui criait le nom d'un autre pendant l'amour Du vieil homme qui lui avait révélé le secret de l'existence, la "" crème de la crème de la vie "" De Charlie Parker qui aurait fait un merveilleux disque de bossa-nova s'il en avait eu le temps De sa première petite amie qui serrait contre son cœur le vinyle With the Beatles Des matchs de base-ball si souvent perdus par son équipe préférée De cette femme si laide et si séduisante qui écoutait le Carnaval de Schumann Du singe qui lui avait confessé voler le nom des femmes qu'il ne pouvait séduire De ces costumes qu'on endosse pour être un autre ou être davantage nous-même. Un homme, Murakami peut-être, se souvient que tous ces instants, toutes ces rencontres, anodines ou essentielles, décevantes ou exaltantes, honteuses ou heureuses, font de lui qui il est."

Autres informations

  • Éditeur : Belfond
  • Langue : Français
  • ISBN13 : 9782714495471

Memo personnel

0 / 4000

Commentaires

Personne n'a encore fait de commentaires sur ce livre.

Début de lecture
Annuler
Fin de lecture
Annuler

Ce site web utilise des cookies

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic.

Certains d'entre eux sont nécessaires au bon fonctionnement du site, et d'autres nous servent à mieux comprendre, de manière anonymisée les usages de notre site.

Cela nous permet nottamment d'améliorer et corriger certains problèmes.