Personnes

Connectez vous pour rechercher des personnes

Livres

Aucun livre trouvé pour votre recherche.

Signaler ce commentaire

Suggérer ce livre à vos amis

Sélectionner à qui vous allez suggérer ce livre :

Aucun ami sélectionné

Leurs enfants après eux

  • Éditeur : Actes Sud
  • Langue : Français
  • ISBN13 : 9782330108717
2811 vues

Réactions

C'était génial
0
C'était drôle
0
C'était surprenant
0
C'était triste
0
C'était ennuyeux
0
C'était décevant
0
C'était enrichissant, ce roman m'a instruit
0
C'était intrigant
0
C'était effrayant
0

Réactions

C'était génial

Génial

C'était génial
C'était drôle

Drôle

C'était drôle
C'était surprenant

Surprenant

C'était surprenant
C'était triste

Triste

C'était triste
C'était ennuyeux

Ennuyeux

C'était ennuyeux
C'était décevant

Déçu

C'était décevant
C'était enrichissant, ce roman m'a instruit

Enrichissant

C'était enrichissant, ce roman m'a instruit
C'était intrigant

Intrigant

C'était intrigant
C'était effrayant

Effrayant

C'était effrayant

Note

public3.5(165 notes)

Étagères

Résumé

Août 1992. Une vallée perdue quelque part dans l'Est, des hauts-fourneaux qui ne brûlent plus, un lac, un après-midi de canicule. Anthony a quatorze ans, et avec son cousin, pour mer l'ennui, il décide de voler un canoë et d'aller voir ce qui se passe de l'autre côté, sur la fameuse plage des culs-nus. Au bout, ce sera pour Anthony le premier amour, le premier été, celui qui décide de toute la suite. Ce sen le drame de la vie qui commence. Avec ce livre, Nicolas Mathieu écrit le roman d'une vallée, d'une époque, de l'adolescence, le récit politique d'une jeunesse qui doit trouver sa voie dans un monde qui meurt. Quatre étés, quatre moments, de Smells Like Teen Spirit à la Coupe du monde 98, pour raconter des vies à toute vitesse dans cette France de l'entre-deux, des villes moyennes et des zones pavillonnaires, de la cambrousse et des ZAC bétonnées. La France du Picon et de Johnny Hallyday, des fêtes foraines et d'Intervilles, des hommes usés au travail et des amoureuses fanées à vingt ans. Un pays loin des comptoirs de la mondialisation, pris entre la nostalgie et le déclin, la décence et la rage.

Autres informations

  • Éditeur : Actes Sud
  • Langue : Français
  • ISBN13 : 9782330108717

Memo personnel

0 / 4000

Commentaires

Heillange, ville moyenne de l'Est de la France, peine à se relever de la fermeture de ses hauts fourneaux : ses habitants sont désormais voués à l'intérim, aux petits boulots, au chômage. En bref, au désoeuvrement. C'est dans ce lieu sans intérêt particulier qu'évoluent Anthony, Hacine, Stéphanie et leurs familles. Leurs enfants après eux, le titre est si concis qu'il frappe en plein coeur, remue les tripes là où ça fait mal. La suite, c'est l'aprêté des existences de guingois, la laideur des tronches de traviole, le manque d'horizon. Si les adultes, peu reluisants dans leurs quotidiens miséreux, n'attendent plus rien de la vie, les adolescents eux, croient encore... Un jour, ils se tireront d'ici, un jour, ils deviendront quelqu'un. Ils échapperont au destin et aux rouages qui ont broyé leurs parents. Ces parents qu'ils méprisent à moitié, ceux-là même qui partiront les uns après les autres, cancer ou dépression,sans léguer à leur succession le moindre exemple. La recette du bonheur ? Sûrement pas, encore aurait-il fallu qu'ils la connaissent. Nicolas Mathieu nous sème dans les tréfonds de la France d'en bas, des petites gens, des trimards, de ceux qui se dépatouillent, bricolent leurs vies avec deux pans d'espoir et presque pas d'argent. Le roman nous sert des scènes du quotidien, des paragraphes qui sentent le tabac froid et le vieux PMU... le tout servi par un style puissant et furieux. Alors on rit, souvent, de ces rires jaunes et glacés, pétris d'admiration. Parce que oui, ces vies sont souvent merdiques, mais bon sang, ce que c'est bien écrit. Nicolas Mathieu a transformé la boue d'Heillange en or. Tout est d'un tel réalisme que l'on a une impression douloureuse de déjà-vu, de déjà perçu... Peut-être parce que ces gens, on les a tant croisés, souvent sans même les voir. Sans excuser ni accuser qui que ce soit Nicolas Mathieu remet tout le monde en place, effaçant le mépris mais pas la pitié. Après tout, pas de miracle : tout deviendra cendre, les rêves épuisés, les espoirs taris... Et même leurs enfants après eux...
Lucie P.05/02/2020
La province, l’alcool, l’usine, la chaleur de l’été, la sueur, les coups et le sang. Et la jeunesse qui s’enfuit avec ses illusions.

Ce site web utilise des cookies

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic.

Certains d'entre eux sont nécessaires au bon fonctionnement du site, et d'autres nous servent à mieux comprendre, de manière anonymisée les usages de notre site.

Cela nous permet nottamment d'améliorer et corriger certains problèmes.