Personnes

Connectez vous pour rechercher des personnes

Livres

Aucun livre trouvé pour votre recherche.

Signaler ce commentaire

Partagez un lien vers votre étagère avec vos amis

Nous pouvons envoyer un email à vos amis avec un lien vers votre étagère partagée.   Il vous suffit de saisir l'email du destinataire et de cliquer sur Envoyer.

Suggérer ce livre à vos amis

Sélectionner à qui vous allez suggérer ce livre :

Aucun ami sélectionné

La goûteuse d'Hitler

  • Éditeur : Albin Michel
  • Langue : Français
  • ISBN13 : 9782226401854
1911  vues

Réactions

C'était génial
1
C'était triste
1
C'était drôle
0
C'était surprenant
0
C'était ennuyeux
0
C'était décevant
0
C'était enrichissant, ce roman m'a instruit
0
C'était intrigant
0
C'était effrayant
0

Réactions

C'était génial

Génial

C'était génial
C'était triste

Triste

C'était triste
C'était drôle

Drôle

C'était drôle
C'était surprenant

Surprenant

C'était surprenant
C'était ennuyeux

Ennuyeux

C'était ennuyeux
C'était décevant

Déçu

C'était décevant
C'était enrichissant, ce roman m'a instruit

Enrichissant

C'était enrichissant, ce roman m'a instruit
C'était intrigant

Intrigant

C'était intrigant
C'était effrayant

Effrayant

C'était effrayant

Note

public3.5(132 notes)

Étagères

Emprunt/Prêt

Résumé

1943. Reclus dans son quartier général en Prusse orientale, terrorisé à l'idée que l'on attente à sa vie, Hitler a fait recruter des goûteuses. Parmi elles, Rosa. Quand les S.S. lui ordonnent de porter une cuillerée à sa bouche, Rosa s'exécute, la peur au ventre : chaque bouchée est peut-être la dernière. Mais elle doit affronter une autre guerre entre les murs de ce réfectoire : considérée comme « l'étrangère », Rosa, qui vient de Berlin, est en butte à l'hostilité de ses compagnes, dont Elfriede, personnalité aussi charismatique qu'autoritaire. Pourtant, la réalité est la même pour toutes : consentir à leur rôle, c'est à la fois vouloir survivre et accepter l'idée de mourir.Couronné en Italie par le prestigieux prix Campiello, ce roman saisissant est inspiré de l'histoire vraie de Margot Wölk. Rosella Postorino signe un texte envoûtant qui, en explorant l'ambiguïté des relations, interroge ce que signifie être et rester humain.« Ce livre où l'on parle d'amour, de faim, de survie et de remords vous reste gravé dans le coeur. » Marie Claire Italie

Autres informations

  • Éditeur : Albin Michel
  • Langue : Français
  • ISBN13 : 9782226401854

Memo personnel

0 / 4000

Commentaires

Anaïs Riviere25/10/2020
Je m'attendais à autre chose !! Je m'attendais à l'Histoire d'une goûteuse d'Hitler et non à ses "histoires d'amour". Je ne savais plus où j'en été parfois, beaucoup d'allers retours dans les souvenirs... Je suis un peu déçue au final
Laura Garcin13/09/2020
une belle histoire, sur une facette méconnue de l'histoire de l'Allemagne nazie, les goûteuses d'Hitler cependant, beaucoup de longueurs, notamment au début, on met un moment à se mettre dans l'histoire.
Roksie Biblio29/05/2020
1943, juste avant la chute du IIIe Reich. Rosa se retrouve enrôlée malgré elle dans l'équipe de goûteuses d'Hitler. Chaque bouchée bien que délicieuse est potentiellement mortelle. Je ne sais même pas par quoi commencer... Ce livre me donnait tellement envie et j'en avais lu que du bien sur les réseaux. La couverture, le titre, l'époque où se déroulait l'histoire ; époque dont je suis assez friande depuis le bouleversement d'émotions que j'ai connu avec le témoignage de Primo Levi dans son cultissime "Si c'est un homme"... Bref, tout était réuni pour que j'adore cette lecture et bien, c'est totalement raté ! Tout d'abord, ennui total pendant les 200 premières pages... pour une version liseuse qui en fait 440, c'est coton quand même. Je comprends qu'il faille poser les bases d'une histoire avant de se lancer dans le vif du sujet, mais là, c'était très long. Il ne se passe pas grand chose avant l'arrivée du lieutenant Ziegler puis on se retrouve dans une histoire d'amour improbable entre ce lieutenant SS et le personnage principal qui se trouve être une goûteuse d'Hitler donc concrètement, une asservie du IIIe Reich. Cela ne choque personne ? Avec cette décadence de sentiments nauséabonds, on en oublie quand même l'essentiel du roman : la peur de mourir empoisonnée. Non, c'est clairement passé à la trappe ça ! Au fil des chapitres, on saute un peu du coq à l'âne, mais alors sur la dernière partie, j'vous raconte pas ! Je ne suis pas fan de ce genre de découpage de l'intrigue... Présent, passé, passé, présent. Parfois, c'est plutôt bien fait et on ne s'y perd pas, mais ici, j'étais très, trop souvent désarçonnée. Et puis, je n'ai vraiment eu aucune émotion... Rien, nada, nichts ! Je ne me suis pas attachée aux personnages non plus et parfois même, je ne me souvenais plus exactement qui était qui, c'est dire. Et ce dénouement, on en parle ? Ce genre de fin qui n'est pas une fin en soi, qui ne met fin à rien d'ailleurs, mais dont il faut se contenter. Un peu comme si on avait dit à l'autrice : "Le temps est écoulé, posez vos crayons et tant pis si vous n'avez pas eu le temps de finir." D'autant plus qu'après quelques recherches, je me suis rendue compte qu'on «vendait» ce livre comme une histoire inspirée de faits réels alors que ce n'est pas tout à fait juste. Certes, l'idée de raconter l'histoire d'une goûteuse à l'époque du IIIe Reich émane d'une interview de Margot Woelk, mais pour le reste, tout n'est pas prouvé. Surtout cette romance grotesque avec le lieutenant Ziegler qui semble purement fictionnelle, mais évidemment, c'est plus vendeur de lier un roman à une histoire vraie. Franchement, je cherche toujours d'habitude du positif à mes lectures, mais je dois avouer que pour le coup, cette lecture est juste une énorme déception.
Manon Nizet30/11/2019
Pas du tout la lecture à laquelle je m'attendais. C'est en fait une histoire d'amour qui est au centre de ce livre et non l'histoire d'une goûteuse d'hitler pendant la 2nde guerre mondial. Cet aspect (qui est pourtant le titre du livre) est finalement relégué au 2nd voir 3 ème plan !
Une histoire intéressante - mais l’auteure fait trop souvent, à mon goût, des aller-retour entre plusieurs moments de la vie de Rosa, la goûteuse - cela rend la lecture « moins fluide ».
Début de lecture
Annuler
Fin de lecture
Annuler

Ce site web utilise des cookies

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic.

Certains d'entre eux sont nécessaires au bon fonctionnement du site, et d'autres nous servent à mieux comprendre, de manière anonymisée les usages de notre site.

Cela nous permet nottamment d'améliorer et corriger certains problèmes.